Alors que ce matin, réveillée dès 8h12 du mat' par ces connards ouvriers qui ravalent mon immeuble en filant des coups de marteau dans les immeubles à coté du mien (ça doit être des ravaleurs de façade belge....), je rangeais les CD qui ont participé au voyage en Rico Mobile jusqu'à la Breizh, je me suis rendu compte d'un truc qui m'a pas du tout fait plaisir : mon best of d'Abba, Abba Gold, a disparu de ma CDthèque. Et ça, ça fait pas plaisir. Mélangé aux coups de marteau [qui ont cessé maintenant qu'il est 10h00 et que tout le monde est réveillé ... connards d'ouvrier aigris des gens qui dorment va !], cette nouvelle me fait dire de façon un peu abrupte, mais j'espère que vous me comprendrez : le putain d'enculé de sa mère qui m'a endormi ce CD que ma première copine m'avait acheté et auquel je tiens pour de la vraie a putain d'intérêt à se manifester et à me le rendre fissa parce que je vais faire une enquête approfondi et harceler tout ceux qui sont passé chez moi depuis plus de 6 mois jusqu'à ce que je le retrouve. Et tant que je ne l'ai pas retrouvé, plus aucune musique ne sortira de chez moi sous quelque forme que ce soit : mp3, CD gravé ou prêt de CD. Idem avec les DVD et les divx. Désolée d'avance pour celles et ceux qui lorgnaient sur mes collections de DVD de série TV, sur la saison4 de the L word ou l'intégrale Farscape, mais tant que mon Abba Gold il sera pas revenu chez moi, pour vous ça sera patience, téléchargements par vous même et vidéo-club.
Voilà... (putain j'aime commencer mes semaines énervée par du vol de CD et réveillée par des marteaux sans faucille à cotés.....).


-- Je suis le super début de semaine de Jack--