les crocrocro, les crocodileuuu, sur les bords du Nil il sont partit n'en parlons plus.. Bon vous connaissez la suite de cette ritournelle enfantine ? Si oui, maintenant vous allez chanter cette con de chanson toute la journée. Si non, cliquez ici pour réparer le mal....
Après le simili Hoax du post précédent (n'empêche que...), on continue dans les bestioles et dans la bonne humeur avec une petite news qui nous fait voyager jusqu'en Chine. Une fois dans le pays du soleil levant, tourner à droite après la 6529871ème pierre de la muraille et ayé vous êtes au zoo ou se déroule l'info gastronomique du jour :

Il était une fois 4 petits chinois qui s'ennuyaient pendant leur visite au zoo. Malheureusement pour les parents de ces enfants, Sarko, n'est pas le président dans leur pays, et ainsi personne n'a détecté à leur naissance que ces enfants étaient dissipés, limite téméraires [et pas mal couillons aussi...] et qu'il fallait donc les surveiller plutôt deux fois qu'une. [enfin vu qu'ils étaient quatre il fallait les surveiller plutôt huit fois que quatre, mais quand t'as que deux yeux, comment tu fais ???]. Donc nos 4 chaires tête brunes (t'as déjà vu un chinois blond naturellement toi ??), se baladent dans le zoo. Comme tout jeunes délinquants de 9 ans qui se respectent ils ont dans leurs poches leurs lance-pierres et dans leurs têtes pleins d'idée lumineuses, dont celle ci : hé regarde les crocodiles ! vient on descends dans leur enclos et on les bombarde de caillasse !? Ho yes super bonne idée frère né 5 minutes avant moi [oui, c'est pas précisé dans l'article, mais j'ai décidé que sur les 4, il y aurai une paire de jumeau. C'est ce qu'on appelle une adaptation... ].
Donc hop, ils sautent dans l'enclos des croco et telle la DCA américaine fondant sur Bagdad, ils abreuvent de projectiles les pauvres crocodiles qui n'avait rien demandé et qui se tenaient pourtant à carreaux, trop content qu'ils étaient de ne pas avoir terminés leur vie en santiag aux pieds de Johnny H, le plus suisse des belges. Le premier crocro se prends une première boulette en pleine tête, ok, il dit rien. Une seconde, il dit toujours rien. Une troisième, ok, cool, tranquil, lexomil..., arrivé à la dixième, il commence à avoir les nerfs. A la 20ème, son sang, bien que froid, ne fait qu'un tour. Il envoie donc un message codé à son comparse d'enclos : ils me saoule les gosses là, à trois on les choppe, ok ? Réponse du comparse : pourquoi attendre jusque 3 ?
Et hop, petit coup de bassin du croco le plus proche du gamin le plus con téméraire, ouverture de mâchoire, attrapage du bras du gamin, fermeture de mâchoire, direction la petite mare au fond de l'enclos et festin de gamin mal élevé.

Heu comment dire....., bien fait pour toi ? non, c'est peut être un peu violent.... Encore que quand t'apprends que les gars du zoo ont du abattre le crocodile et lui ouvrir le bide en vue de sauver l'enfant [sans succès il ne restait déjà plus que des os... (heu au fait bon appétit si vous êtes à table  !)], ben non, en fait : bien fait pour ta gueule petit con, c'est vraiment tout ce que je trouve à dire.


-- Je suis la malaeducacion de Jack --