Alors, certains savent que coté organisation de voyages ou de sorties, parfois je pèche un peu (rien à voir avec le poiscaille hein). Mais présentement, j'ai fait encore plus fort que d'habitude. Cette fois, point d'oubli de place de train, ou de problème de confection de valise, ou de ménage pré-départ fait à l'arrache ou encore de galère de garde de chat. Non là c'est direct : j'ai oublié que je partais en weekend ce soir... balèze quand même hein ?

Alors back to the past, on est jeudi soir, le grrrum est de retour chez elle après une journée harassante et peuplé de triso de la souris en super forme :
- allo ? j'ai plus internet !
- c'est à dire ?
- ben j'ai plus internet !
- oui, mais plus en détail... vous ne parvenez pas à naviguer ? avez vous un message d'erreur ?
- mais j'ai pas de message puisque j'ai plus internet, vous êtes bête ou quoi ?
[touiiinnn ! mauvaise réponse connasse] : non madame, je ne suis pas plus bête que vous vous exprimez mal. "J'ai pas internet" ça veut tout et rien dire. ça peut vouloir dire que vous n'arrivez pas à afficher vos pages internet, ça peut vouloir dire que vous n'avez plus le programme qui permet de naviguer sur internet, ou ça peut aussi vouloir dire que vous faites partis des gens assistés de l'informatique qui ont une petite liste sur le coté sur lequel ils cliquent pour afficher leurs pages et que cette petite liste à disparu. Donc vous êtes dans quelle catégorie de "j'ai plus internet" ?
- heu la liste
- très bien donc je vous traduit votre problème en informatique, la bonne phrase à me dire était : j'ai perdu mes favoris internet. Bon on va vous les faire réapparaître. Cliquez sur la grosse étoile jaune en haut dans votre barre internet.
- oui, ho ayé, j'ai retrouver mon internet !
- non madame, internet vous l'avez toujours eu, là, vous avez retrouvé vos F.a.v.o.r.i.s... C'était un plaisir de vous aider madame, bonne fin de journée.

Donc voilà de retour chez moi, je me pose dans le canapé et je re-regarde les derniers épisodes de Bones en profitant du calme relatif puisque mamouthon et mamoutha sont descendu promener leur chien. Bon vu que leur ballade ne dure jamais plus de 5 minutes, le créneau de calme est assez serré, mais c'est déjà ça de pris. Ensuite, je me prépare une petite flamenckeuch (je l'écrit comme je veux ok ? ) Et puis d'un coup, vers 22h00, sans crier gare, mon téléphone sonne. V'la t'y pas que c'est p'tit frère.
- Désolé, je peux pas passer chez toi ce soir reprendre les clés des parents.
- Hein ?
- Les clés des parents, je peux pas les reprendre ce soir.
- Ben c'est pas grave, je te les donne demain soir.
- Mais tu pars pas en weekend toi demain ?
- heu.... merde si putain, j'avais zappé !
- bon ben on fait comment alors.
- heu...  je sais pas, je m'organise et je te rappelle.

je m'organise... quelle fumisterie, branle bas de combat dans la maison oui ! Bordel, je pars combien de jours ? ha oui deux, cool il me reste des culottes c'est déjà ça. Bon coté pantalons, un seul devrait suffire, merde il doit faire beau ce weekend ou pas ? Bon ben on va suivre le dicton, en avril ne nous découvrons pas d'un fil je vais prendre 2 t-shirt, un autre à manches longues et une petite laine parce que quand même j'ai bientôt 30 ans, ça serai con de prendre froid. Bon ok, on va dire que la valise est faite. Deuxième étape, les billets de train. Ok c'est bon. ha non merde ça c'est ceux pour le weekend prochain, bordel, mais il est où mon Paris - Quimper !? Ayé, je l'ai retrouvé, il était dans la cuisine comme marque page de mon bouquin de cuisine au wok, normal.... Ok, maintenant mission vaisselle, car mes tasses et cuillères vont bientôt pouvoir se déplacer toutes seules si je fais pas quelque chose... Ayé, c'est fait. Il est quelle heure ? 00h30, bon ben ça va c'est raisonnable. Bon ben en fait demain, je pars avec mon sac au taf, en sortant je vais direction le taf de p'tit frère et je lui refile les clés. [Tiens, note pour ce soir, penser à ne pas oublier les clés des parents...]. Ensuite direction Montparnasse et here we go, Quimper me voilà !

Ben ça va en fait, préparation de valise et de weekend en à peine 3 heures, franchement c'est bien joué. Ha sauf que... y a personne pour venir nourrir mon chat samedi.... Bon elle peu tenir sur ses réserves quand même... Alors que la SPA rappelle ses chiens et ses BB, en partant ce matin, je lui ai mis deux bol de croquettes et une grosse bassine d'eau. Même si elle mange tout aujourd'hui, elle sera calée jusqu'à dimanche midi, le temps que je rentre quoi. Mais quand même ça m'enquiquine de laisser mon bébé chat toute seule comme ça pendant trois jours. Ce matin quand je suis partie avec mon gros sac, elle m'a suivi jusqu'à la porte en miaulant tout tristement parce que bien qu'elle soit conne comme la lune, elle a bien capté que je partais pas juste travailler. Et moi aussi j'étais toute triste de laisser mon petit bébé comme ça à l'abandon...

Et après on me saoule pour que je fasse des gosses... Déjà que je suis traumatisée d'abandonner mon chat trois pauvres jours, alors t'imagine si j'ai des marmots mais plus jamais de ma vie je pars en weekend ! [bon, même sans gosses j'ai failli oublier de partir, mais quand même...]


-- Je suis la petite boule dans la gorge de Jack --