Welcome to the fight club

02 mai 2007

Si c'est comme ça, je m'en vais !

Ouep, je déménage ici : http://jmzrs.free.fr

Non, en vrai, j'ai rien de spécial contre canalblog, en un peu plus d'un an, il n'y a qu'une dizaine de post que j'ai perdu pour cause de déconnexion du serveur ou autres lenteurs de réponse, donc j'ai pas plus de haine contre eux que ça [en oubliant biensur ma non élection comme misscanalblog...]. Mais en fait, ce déménagement, c'est juste une envie de changement, comme une nouvelle coupe de cheveux, mais avec du dotclear et d'autres trucs que je sais pas comment ils s'appellent à la place des ciseaux et du peigne. En fait l'autre blog est créé depuis Octobre par l'homme caleçon, mais j'avais la flemme de me pencher sur le comment ça marche au final ?
Sauf que ce matin, il m'a pris l'envie d'envoyer des trucs à ma cousine via mon ftp free, et d'un coup d'un seul tout s'est enchaîné : ha mais c'est tout simple en fait ! Et si je fait un post avec bloggor ça fait comment ? Ha ! ça fait comme ça ! mais il y a moyen que j'y arrive très bien toute seule finalement....

Donc voilà, je me lance, je pars vers de nouveaux horizons, ceux de free... (est ce bien raisonnable ??) Guettez quand même ce blog là, on sait jamais si l'autre me saoule trop avec tout les machins à cliquer avant de poster, telle Terminator, I'll be back. Tant que vous y êtes, guettez aussi que des romano ou des fan de l'UMP ne viennent pas squatter ici, ça reste un peu chez moi quand même....


-- Je suis le déménagement sans carton de Jack --

Posté par grrrumly à 17:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


30 avril 2007

message musical personel

Alors que ce matin, réveillée dès 8h12 du mat' par ces connards ouvriers qui ravalent mon immeuble en filant des coups de marteau dans les immeubles à coté du mien (ça doit être des ravaleurs de façade belge....), je rangeais les CD qui ont participé au voyage en Rico Mobile jusqu'à la Breizh, je me suis rendu compte d'un truc qui m'a pas du tout fait plaisir : mon best of d'Abba, Abba Gold, a disparu de ma CDthèque. Et ça, ça fait pas plaisir. Mélangé aux coups de marteau [qui ont cessé maintenant qu'il est 10h00 et que tout le monde est réveillé ... connards d'ouvrier aigris des gens qui dorment va !], cette nouvelle me fait dire de façon un peu abrupte, mais j'espère que vous me comprendrez : le putain d'enculé de sa mère qui m'a endormi ce CD que ma première copine m'avait acheté et auquel je tiens pour de la vraie a putain d'intérêt à se manifester et à me le rendre fissa parce que je vais faire une enquête approfondi et harceler tout ceux qui sont passé chez moi depuis plus de 6 mois jusqu'à ce que je le retrouve. Et tant que je ne l'ai pas retrouvé, plus aucune musique ne sortira de chez moi sous quelque forme que ce soit : mp3, CD gravé ou prêt de CD. Idem avec les DVD et les divx. Désolée d'avance pour celles et ceux qui lorgnaient sur mes collections de DVD de série TV, sur la saison4 de the L word ou l'intégrale Farscape, mais tant que mon Abba Gold il sera pas revenu chez moi, pour vous ça sera patience, téléchargements par vous même et vidéo-club.
Voilà... (putain j'aime commencer mes semaines énervée par du vol de CD et réveillée par des marteaux sans faucille à cotés.....).


-- Je suis le super début de semaine de Jack--

Posté par grrrumly à 09:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

27 avril 2007

ça c'est vraiment moi

Ce soir, comme tout les weekend de ce mois d'Avril, je fais comme dans l'infanterie, je me casse ailleurs (blague spéciale fan de retour vers le futur en vf, c'est à dire les vieux...). Je sais pas trop pourquoi j'ai eu une telle bougeotte ce mois ci, ça doit être à cause de mes 30 piges qui arrivent, comme si il fallait que je profite de ma jeunesse et que je sorte tout les weekend et même les soirs de semaines. Putain, vivement mes trente ans que je me repose enfin, parce que je suis naze moi.

Et ce weekend, c'est direction la Breizh, enfin si on peut appeler ça la Breizh, puisqu'en fait je vais juste à Rennes, et là bas, vu qu'il n'y a ni embruns, ni chemin des douaniers, ni même la mer, je vois pas trop en quoi ça mérite le nom de Breizh. Mais bon, comme à Rennes on trouve : ambiance de fiesta, gens sympa et majorité de militant socialistes, on va quand même dire que c'est la Breizh. [de toute façon, c'est pas moi qui décide, mais le mec qui s'occupe du découpage régional français.]. Comme d'hab mon départ est un peu à l'arrache, avec vaisselle en 4.20  [y a t il quelqu'un d'autre que moi qui utilise l'expression en quatre - vingt pour dire vite fait ? Je commence à me demander si je l'ai pas inventée cette phrase vu à quel point elle est peu usitée... Et si en rab, ce même quelqu'un, ou un autre, pouvais m'expliquer d'où vient cette expression, je lui montre mon cul serai bien contente.], ménage en surface pour pas que maman crie quand elle viendra nourrir le chat demain et sac de voyage de plus en plus compliqué à préparer au fur et à mesure que ma pile de linge sale augmente. Actuellement, elle est plus haute que passe-partout, je suis hyper fière, j'espère atteindre la côte juste après le niveau nain, la sarkozy, (niveau nabot pour ceux que cette échelle de Grrrumchteire intéresse), à mon retour de weekend avec la machine de draps que j'ai à faire tourner.

Comme j'ai de l'entrainement avec mes weekends précédent, je gère de mieux en mieux. Sauf qu'au moment de prendre mon manteau, c'est le drame. Putain de poil de cul coincé dans l'élastique du slip où donc ais-je bien pu mettre ce diable de petit blouson quechua si léger au porter et si chaud en même temps ?

Revue de penderie : voyage à travers vareuse, polaire, petite veste en jean, sweat zippés, vestes mao et autres manteaux Le Goazik (et après on vient me dire que je suis pas une fille, t'as vu toute les conneries qu'il y a dans mon placard ?). Aucune trace de ce blouson. Visite de la pile de linge à repasser : nada. Visite du linge sale (on sait jamais, j'en suis capable en plus...) : que dalle. Visite de tout les dossiers de chaise dont je dispose : que t'chi. Visite de sous le lit : pas de monstre (ça c'est cool), mais pas de blouson non plus. Mais bordel il est ou ce con de blouson ????

Ben je sais pas... Soit je l'ai oublié chez quelqu'un, dans ce cas là, quelqu'un rends le moi s'to plait. Soit je l'ai oublié au taf il y a 2 ou 3 semaines sans m'en rendre compte et c'est mort car dès que j'oublie un pull ou un gilet à mon poste, le lendemain il a disparut. [Doit y avoir une femme de ménage qui kiffe mon style, car il y a qu'à moi que ça arrive dans le bureau...]. Soit il est dans ma voiture, mais c'est trop loin à aller regarder (c'est quoi le mot ? procratineuse ?).

Si il s'avère qu'il n'est ni chez quelqu'un, ni dans ma voiture, on pourra dire que ce bouson aura rejoint la liste de mes objets perdus ou figurent entres autres ma place de Texas, Aurélie Mimi, mon innocence et ma virginité. Vraiment faut que je fasse attention à mes affaires...


-- Je suis la loose matérielle de Jack --

Posté par grrrumly à 20:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

à carreaux

Je sais pas pourquoi, mais ce matin, tout le monde partait doucement en cacahouète. A commencer par moi, merci en cela au gars qui a tapé comme un forcené contre mon mur dès 8 heures ce matin. Bon dès hier soir, je savais que ce matin serai difficile car une fois rentrée chez moi après une longue et douloureuse journée de travail, j'ai eu comme un mini choc visuel : yeah , qu'est ce que c'est que ces échafaudages devant chez moi ? Ils étaient pas là ce matin ! Putain, la fenêtre de ma chambre est ouverte !! Chiotte ils ont du en profiter en rentrer chez moi ces sales plombiers polonais ! J'en suis sure, ils ont du faire un viol collectif sur mon pauvre bébé chat ! pauvre bête ! Ha ba non, beaucoup de bruit pour rien, ma fenêtre était fermée en fait. Mais quand même qu'est ce que c'est que ce ravalement de façade décidé en loucedé, comme ça pendant les weekend prolongés des gens....

Bon pas grave, on est vendredi, ce weekend je vais à Rennes (rien n'est prêt, mais c'est pas comme si ça changeait de d'habitude...), cool, tranquille, Lexomil. Allumons la radio. Mais keski se passe ? tout les journalistes bafouillent ce matin : Nicolas Sarkozyzy (hou, il a dit zizi !) et François Bayourou, hum, la journée commence bien. Ensuite direction le travail. En chemin, je croise un brave homme perdu sur la route.
Alors en fait ça se passe comme ça. Le brave homme commence à traverser la route d'un pas hésitant. Au loin arrive une moto. Le conducteur de l'engin se déporte afin de passer derrière le brave homme. Sauf qu'en chemin, le brave homme s'arrête et fait demi tour. Alerte, le motard, se re-déporte pour passer derrière le nouveau derrière du brave homme [qui il y à peine 2 secondes étant son devant, puisqu'il s'est retourné. ça va tout le monde suit ?]. Et pi d'un coup, le cerveau du brave homme redeviens fonctionnel, il capte qu'il est au milieu de la route et qu'une moto s'approche. Pris de panique il fait un demi tour sur lui même (ça doit être un centriste à pas savoir ce qu'il veut comme ça...) se retrouvant nez à nez avec le profil du motard lui passant devant [qui il y a peu était son derrière] à vive allure. Ouf l'accident a été évité de peu. Par contre, le brave homme était tout chamboulé. D'ailleurs il a fait demi-tour de nouveau (une vraie girouette ce type) et est reparti dans l'autre sens, direction mon travail. Avec le bol que j'ai je suis sure que c'est un nouveau que je vais devoir former d'ici une semaine....

Je continue mon chemin, et je suis quasiment arrivée devant ma boiboite quand j'entends un grand poueeeet ! Je me retourne et vois une twingo toute seule au milieu de la route en train de klaxonner. Je regarde du mieux que je peux avec mes yeux déficients : nan, je connais pas le conducteur. Je regarde autour de moi, personne n'a l'air de connaitre le conducteur de cette twingo qui klaxonne tout seul au milieu de la route.... Vraiment bizarre cette matinée....

Arrivée à mon bureau, mon oeil tressaute : mon dieu, Jeanne Mass version Canadienne est assise juste à coté de ma place ! Mais c'est vrai ça, pourquoi est ce que je m'emmerde et me ruine à m'acheter des chemises rose et pastelles chez Le Comptoir des Cotoniers alors que chez Army Supply, se trouvent ces splendides chemises de bûcheron rouges et noires qui vont à ravir à la butcherone qui nous sert de padawan pour la journée ? Holala, mais qu'est ce que c'est que cette tenue mademoiselle ? Heu c'est bien mademoiselle, non ? car à y regarder de plus prêt, ce fin duvet sous ton nez c'est de la moustache ou un reste de trop gros calins fait à tes chats avant de partir bosser ce matin ? En parlant de venir bosser ce matin, le trajet Ontario - Nanterre, ça va c'est pas trop long ? Ca doit être au niveau des correspondances que c'est galère, non ?
Bien qu'apeurée à la vue de cette fille, je reste polie et je lui dit bonjour. Elle réponds à mon bonjour par une rougeur de ses joues et des yeux qui papillotent (les siens d'yeux  hein, sinon c'est crade). Oula, pas bon ça.... Ensuite je m'assoie, je commence à faire semblant de travailler quand je sens un regard insistant sur ma petite personne : C'est la butcherone qui me lance des sourires édentés (nan, j'déconne, elle a toutes ses dents, c'étaient juste pour noircir le tableau, car c'est dans ma nature, je suis vilaine) pendant que ses yeux me disent des trucs dégueulasses. Alors que les choses soient claires : non, nouvelle padawan, c'est pas parce que j'ai les cheveux courts et que ce matin, je suis arrivée en disant salut les nazes ! au lieu de bonjour tout le monde ! que tu dois en déduire que je suis gay et qu'entre toi et moi ça peu marcher. Car certes, je suis effectivement toujours de bonne humeur, mais heu comment te dire sans être plus malpolie que ce qui a déjà été fait : t'es pas mon genre. Par contre aux vues de plusieurs expériences passées, il semble officiel que grrrumly soit totalement le genre des filles qui mettent des chemises de bûcherons, des baggies kaki et qui affirment leur féminité en portant fièrement leurs cheveux attachés en queue de cheval grasse.
C'est très con tout ça, parce que c'est pas trop mon genre ces filles... Mon genre c'est plus les filles en petits top et pantalons corsaires qui affichent leur féminité en relevant leurs cheveux en chignons. [rhaaa lovely les chignons !]. Bon le soucis, c'est que ce type de filles, leur genre à elle, c'est .... jamais moi... Va peut être falloir que je me mette à l'abbatage des arbres au milieu des caribous si je veux pas finir vielle fille....

Va aussi falloir que j'arrête d'être médisante comme ça, car peut être qu'ainsi, le bon dieu qui n'existe pas arrêtera de me punir en me collant en binôme des filles pas belles, les remplaçant par des sosies de Carrie-Ann Moss.


-- Je suis le trop de carreaux tue le carreau de Jack --

Posté par grrrumly à 14:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 avril 2007

Nanterre, represent !!!!

Ce matin, point de lapin, mais une bonne nouvelle dans le poste radio. Enfin à la base, ça avait moyennement commencé vu que je comptais me réveiller avec radio FG, mais les ondes radio en avaient décidées autrement et c'est sur Sport O'Fm (qui maintenant ne s'appelle plus comme ça me semble-t-il) que je me suis réveillée. Ho pas glop des gens qui parlent au lieu de ma petite tek tek du matin... Attends qu'est ce qu'il dit le monsieur dans la radio ? Nan, j'le crois pas ! et pourtant si :

Le club de Basket de nanterre, la JSFNanterre, actuellement second de proB accède à la  finale de la coupe de France !

logo_jsfnanterre Yalla !!! Ouaiiiiiis ! On est en finale, on est en finale, on est, on est, on est en finale ! Rendez vous le 13 mai, contre Pau Orthez, à Bercy. Ho putain, ça va le faire, tout Nanterre à Bercy, et sans qu'un concert de rap ou une réunion du PC  soient à l'affiche, c'est du jamais vu.
Bon, comme d'hab dès qu'il s'agit du vilain petit canard du 92, tout le monde dans les médias s'en fout, à commencer par le site de lequipe.fr qui pond un article vite fait, en parlant de la JSFN parce que bon, il faut bien, maintenant qu'ils sont en finale, et connaissant déjà le résultat : C'est pau-Orthez qui va gagner sauvant ainsi sa saison mal barrée. Sympa pour nous, si vous voulez, on se déplace même pas, ça arrangera tout le monde au bouclage....

logo_mairie_nanterre_sport Mais moi, je m'en fout, pas, je suis même super fière de ma vile et de sa gestion des sport. Je me souviens que quand j'étais en primaire et au collège, on faisait du hand et du basket dans un cadre scolaire, qu'on faisait des tournois inter-école, que ceux qui jouaient le mieux étaient encouragés à rejoindre l'ESN, (l'entente sportive de nanterre), qui regroupe tout plein de sections sportive. Je suis aussi super joice que ma marie dépense de l'argent en soutenant le sport, parce que finalement, ça paie, [ben oui une finale à Bercy, ça fait des sous sous dans la caisse quand même]. Et puis de toute façon, je suis toujours contente d'entendre parler de ma ville pour autre chose que le traffic de drogue, la tuerie en plein conseil municipal ou le cramage du bus 258.

En plus, comme c'est tout bien expliqué sur le site du club, la JSFN [Jeunesse Sportive des Fontenelles de Nanterre] existe depuis 1927, donc on peu dire que ça fait un bail qu'on attends d'accéder à la proA, sans parler d'une éventuelle place en coupe d'Europe en cas de victoire contre Pau Orthez en Coupe de France....
Alors moi le 13 mai, je serai à Bercy, sapée toute en vert et jaune [humm, je vais être mimi tout plein moi... Mais bon tout les club n'ont pas le maillot du stade français avec ses petites fleurs, hein...], et j'espère bien qu'on va gagner. Et pi même si on gagne pas, j'espère que je vais passer un bon moment. J'espère surtout que la JSFN pourra accéder à la proA (et que le PBR y reste...), qu'il puisse y a avoir un match entre la JSFN et le Paris Basket Racing, au doux accents de derby de l'Ile De France....

-- Je suis la fierté communale de Jack --

Posté par grrrumly à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 avril 2007

Ha les crocrocro,

les crocrocro, les crocodileuuu, sur les bords du Nil il sont partit n'en parlons plus.. Bon vous connaissez la suite de cette ritournelle enfantine ? Si oui, maintenant vous allez chanter cette con de chanson toute la journée. Si non, cliquez ici pour réparer le mal....
Après le simili Hoax du post précédent (n'empêche que...), on continue dans les bestioles et dans la bonne humeur avec une petite news qui nous fait voyager jusqu'en Chine. Une fois dans le pays du soleil levant, tourner à droite après la 6529871ème pierre de la muraille et ayé vous êtes au zoo ou se déroule l'info gastronomique du jour :

Il était une fois 4 petits chinois qui s'ennuyaient pendant leur visite au zoo. Malheureusement pour les parents de ces enfants, Sarko, n'est pas le président dans leur pays, et ainsi personne n'a détecté à leur naissance que ces enfants étaient dissipés, limite téméraires [et pas mal couillons aussi...] et qu'il fallait donc les surveiller plutôt deux fois qu'une. [enfin vu qu'ils étaient quatre il fallait les surveiller plutôt huit fois que quatre, mais quand t'as que deux yeux, comment tu fais ???]. Donc nos 4 chaires tête brunes (t'as déjà vu un chinois blond naturellement toi ??), se baladent dans le zoo. Comme tout jeunes délinquants de 9 ans qui se respectent ils ont dans leurs poches leurs lance-pierres et dans leurs têtes pleins d'idée lumineuses, dont celle ci : hé regarde les crocodiles ! vient on descends dans leur enclos et on les bombarde de caillasse !? Ho yes super bonne idée frère né 5 minutes avant moi [oui, c'est pas précisé dans l'article, mais j'ai décidé que sur les 4, il y aurai une paire de jumeau. C'est ce qu'on appelle une adaptation... ].
Donc hop, ils sautent dans l'enclos des croco et telle la DCA américaine fondant sur Bagdad, ils abreuvent de projectiles les pauvres crocodiles qui n'avait rien demandé et qui se tenaient pourtant à carreaux, trop content qu'ils étaient de ne pas avoir terminés leur vie en santiag aux pieds de Johnny H, le plus suisse des belges. Le premier crocro se prends une première boulette en pleine tête, ok, il dit rien. Une seconde, il dit toujours rien. Une troisième, ok, cool, tranquil, lexomil..., arrivé à la dixième, il commence à avoir les nerfs. A la 20ème, son sang, bien que froid, ne fait qu'un tour. Il envoie donc un message codé à son comparse d'enclos : ils me saoule les gosses là, à trois on les choppe, ok ? Réponse du comparse : pourquoi attendre jusque 3 ?
Et hop, petit coup de bassin du croco le plus proche du gamin le plus con téméraire, ouverture de mâchoire, attrapage du bras du gamin, fermeture de mâchoire, direction la petite mare au fond de l'enclos et festin de gamin mal élevé.

Heu comment dire....., bien fait pour toi ? non, c'est peut être un peu violent.... Encore que quand t'apprends que les gars du zoo ont du abattre le crocodile et lui ouvrir le bide en vue de sauver l'enfant [sans succès il ne restait déjà plus que des os... (heu au fait bon appétit si vous êtes à table  !)], ben non, en fait : bien fait pour ta gueule petit con, c'est vraiment tout ce que je trouve à dire.


-- Je suis la malaeducacion de Jack --

Posté par grrrumly à 17:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

Message à caractère informatif

Aujourd'hui, j'ai tout plein de travail. Je dois même travailler plus que d'habitude, j'espère que je gagnerai plus... Et j'ai tellement de travail que je me suis dit : vais je avoir le temps de poster ? Heureusement, oui, je viens de trouver un créneau dispo entre 12h45 et 13h00... Maintenant que j'ai le temps, de quoi diable vais je bien pouvoir parler ? De ma coupe de cheveux qui me fait ressembler à Beaver dans Veronica Mars ? Non pas intéressant. Du concert des Scissor Sisters hier soir à l'olympia qui déchirait sa maman et qui m'a fortement réjouit ? Yes why not, mais burette a déjà tout expliqué ici. De mon collègue mister gonflette ? Eventuellement, mais en 15 minutes, j'aurai jamais le temps d'en faire le tour... Alors bon, je vais pas me prendre la tête et je vais copier - coller un texte que Nano m'a envoyé hier soir.

Bon, avant toute chose, je tiens à rappeler pour ceux qui n'aurait pas saisi en lisant à travers mes lignes si merveilleusement écrites : politiquement, je suis de gauche. Pas plutôt de gauche, mais carrément de gauche. J'ai été élevé par un papa communiste et une maman socialiste. Ce qui donne une grrrumly bien rouge, limite anar quand elle est de mauvaise humeur (ou qu'elle apprends de bon matin que Chichi part à la retraite avec 31K€ par mois, ce que perso, je ne touche même pas en un an, connard va !...). J'ai aussi été élevée dans le partage entre ceux qui ont de l'argent et ceux qui n'en ont pas. Rajoutez à cela que j'ai passé toute ma scolarité à Nanterre, ou j'ai appris à lire et à écrire assise entre Nathalie et Salima. Il me parait donc inconcevable de maltraiter, sous estimer, discriminer et renvoyer chez lui quelqu'un sous prétexte qu'il n'est pas né en France.

[edit du 26/04 - le texte ci après n'étant pas vérifiable en tout point - (merci en cela aux citoyens responsables qui vérifient les choses avant de les croire), j'ai commencer à chercher des infos. Et puis je suis tombé sur cet article, sur ce blog, qui donne toutes ses sources et tout et tout et que je vous invite fortement à consulter. Vraiment c trop cool quand il y en a qui font le taf à ma place :-))]

Il est donc inimaginable pour moi de voter pour N. Sarkozy au second tour de cette présidentielle. C'est pas juste parce que lui représente la droite alors que moi je vote à gauche que je ne donnerai jamais ma voix à ce gars, c'est surtout parce que à mes yeux ce mec est putain de dangereux. Exemple de ses actions qui m'ont fait froid dans le dos : son souhait d'envoyer des troupes françaises en Irak lors de l'invasion Américaine [ho yes, une guerre de plus, t'as raison c'est surpeuplé en france flinguons nos jeunes !], son kiffe du culte sous toutes ses formes qui pour une laïque républicaine comme moi n'a rien à foutre dans une campagne présidentielle, ses dires sur la scientologie : "je n'ai pas d'idée arrêtée sur la scientologie" [heu moi j'en ai une, et la loi française aussi : c'est une secte] ou encore : "je considère qu'il faut refuser les amalgames entre les sectes et les nouveaux mouvements spirituels". [Ok, un "mouvement spirituel" qui considère que ce sont des extraterrestres planqués dans des volcans qui on peuplé la terre, est ce bien raisonnable ? (je vous jure, que c'est ça la base de la scientologie)]. A cela, ajoutons que son frangin Guillaume est le patron de la société Mederic, actrice de la protection sociale complémentaire en France, on comprends mieux pourquoi la sécu dérembourse de plus en plus, invitant les gens à prendre encore plus de mutuelle complémentaire. On a ainsi une belle vision de l'avenir : t'es riche on te soigne, t'es pauvre, tu meurs. Donc c'est officiel, ce nain m'insupporte.

C'est donc sans aucune retenue (mais avec un travail sur la mise en page) que je vous livre le texte ci dessous, sous forme du plus fun des jeux télé :
"Question pour un champion : Qui suis-je ?  Indice : aucun, mais vous aurez vite compris...

Issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime Nazi durant la guerre (vraies archives de la 'Stasi') et qui a fuit la Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration. Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes à la solde d'un mouvement qualifié de 'révisionniste'.

Je ne peux pas être le candidat de la «rupture» ou de la «nouveauté»... La politique j'y suis rentré sous Giscard ! Il y a 30 ans! J'ai été ministre, député, maire, président de Conseil Général.

Manipulateur ? Je ne suis pas ...! Quelquefois c'est vrai. Lors de la catastrophe de Tchernobyl j'étais 'le' délégué interministériel au nucléaire, qui a mis en place une campagne d'information ou de 'désinformation' sur le nuage de Tchernobyl ! STOPPE net ! Aux frontières de la France. J'ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître cet épisode de ma vie politique dans ma biographie officielle sur le site Internet du ministère de l'Intérieur.

Ministre de l'économie durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques en profitant de la décentralisation de Jean-Pierre...'Oh le con ... trahir n'est pas mon problème, seul le résultat compte '.

J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député(e)s représentant du peuple à l'Assemblée Nationale... Mais... comment dire oui... j'ai renié cet engagement en 2006 et voté pour une privatisation de GDF et la fusion avec Suez. Mais attendez, trop d'ami(e)s de l'UMP voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne offert par Suez..., alors je peux mentir un peu...

Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité ce qui à permis à ce con de LE PEN d'être au second tour... je profite.

Je suis indirectement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues? FAUX enfin ... bon... oui j'ai affirmé que les policiers n'étaient pas en cause... bon un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen? No Comment...

J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration au profit des capitalistes et j'ai mené la chasse des enfants les expulsant, avec parfois des séparations... c'est pas grave, ce sont des étrangers : Portugais, Espagnol... quoi ? non pas ceux là... des gens du continent Africain...

J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d'extrême droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. Mais bon, il n’a pas mis le bras droit en avant et fait 'Zic Nico'. D'ailleurs mon plus proche conseiller politique, Patrick Devedjian, est l'un des membres fondateurs d'Occident, ancien groupe d'extrême droite terroriste et antisémite.

J'ai repris l'un des slogans de l'autre J-M Le Pen « la France tu l'aimes ou tu la quittes ». Manger dans l'assiette pourrie du voisin je m'en fous, seul le résultat compte. D'ailleurs je peux me vanter d'avoir la sympathie de l'électorat du Front National. Je suis un fervent partisan des États-Unis, de George Bush et les néo-conservateurs américains m'apprécient beaucoup (soutien écrit). Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main (photo qui rappelle la sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler) et, pour paraître plus grand, j'ai fait modifier cette photo (pratique qui rappelle les modifications de photos dans un but de propagande réalisées par Staline et Mao Tsé Dong).

J'ai déclaré que je souhaitais voir «pendus à un crochet de boucher» ceux qui ont mis mon nom sur les listings de l’affaire Clearstream. Bon, une phrase empruntée à une référence : Hitler qui lui aussi voulait voir «pendus à un crochet de boucher» ceux qui ont organisé l'attentat manqué contre lui... ceci est aussi véridique que le reste !

Lors d'une visite 'électorale' en Corse, à vos frais pauvres contribuables, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l'île. Cependant un enfant s'est gravement blessé le même jour en randonnée et il est mort (information de Corse matin) car il n'a pas pu être emmené aux urgences à temps puisque j'avais l'hélicoptère : une vie, pour un peu plus d'arrogance ... facture 1000€ HT / par heure....

Je suis, je suis...
Nicolas Sarkosy"

Et comme on dit par chez moi : faites tourner...

Bon bien sur, par soucis d'égalité si vous avez des infos du même acabit sur S.Royal faites tourner. Bon en même temps, je doute fortement qu'elle ait un tel CV vu qu'elle a pas fait grand chose dans sa vie politique, mais bon, la vie politique française est tellement gangrénée par les pourris que ça m'étonerai à moitié qu'elle aussi trimballe quelques casseroles...


-- Je suis le blues du dentiste de Jack -- 

Posté par grrrumly à 13:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

23 avril 2007

I feel like dancing

Non, rien à voir avec le résultat du premier tour des élections. Ces résultats me donneront envie de danser quand on aura un second tout Le facteur contre Arlette, mais ça risque pas d'arriver vu que Arlette ne se présentera plus. (genre, c'est la seule raison pour laquelle ça n'arrivera jamais...). Non aujourd'hui, I Feel Like dancing parce que ce soir je vais danser, chanter, faire des bonds, et hurler devant les Scissors Sisters qui passent ce soir à L'Olympia.

scissor_sisters_logo_savonRhaaa, Lovely.. ça fait depuis le réveillon décalé du 6 janvier chez Bubu que j'ai pris mes places pour le concert. Ca fait donc plus de 4 mois que j'attends d'aller au concert. Bon en même temps, 4 mois c'est rien si on compare au 18 mois qui ont séparé ma première écoute de ce groupe et de leur premier Album qui déchirait sa mère de l'annonce de leur futur passage en France....

Car tout a commencé par une belle après midi de je sais plus quand dans l'année quand je suis passé faire un coucou à Nano et qu'il m'a montré le DVD d'un concert de ce groupe sur sa grande télé avec le son dolby surround de la mort qui décolle les lentilles de contacts. Avant de mettre le DVD , Nano m'avait dit : je vais te faire écouter un groupe, à mon avis ça va te plaire. Bon Nano, il me dit souvent à propos des groupes bizarre qu'il écoute que "ça va me plaire". Au départ, Nano se plantait pas mal, parce que j'aimai pas trop les groupes qu'il voulait me faire découvrir. Bon en même temps, c'est normal, Nano me connait depuis mes 16 ans, et pendant quelques années il m'a vu comme la cousine sympa et à la répartie tranchante de son copain d'école couzin machin. Donc à ses yeux, je ne pouvais écouter que des trucs violent, genre death métal. Mais le temps, et divers concerts ou discussions sur MA musique passant et aidant, Nano, maintenant, il sait très bien qui est grrrumly : la cousine de couzin machin, à la répartie qu'il vaut mieux avoir de son coté et aux goûts musicaux éclectiques, mais toujours destroy.

Donc forcément, les Scissors Sisters, et leur premier album éponyme, ça ne pouvait que le faire avec moi....
scissor_sisters_1er_albumJe me souviens que pendant que je regardais le DVD de leur concert sur le canapé à fleur de Nano, son chat gros comme 3 lapins sur les genoux, je me suis dis whoua, des mecs en moule bite rose fluo, avec des chapeaux à plume, et des chaussures de Spice Girl, MAIS qui chantent bien, obligé, je dois devenir fan. Comme parfois il m'arrive de m'écouter, c'était chose faite 3 heures plus tard, une fois chez moi avec leur CD que m'avait gentiment gravé Nano (depuis j'ai acheté l'album, alors Sarko rentre les crocs...), qui tournait en boucle sur ma platine.
A l'époque j'habitais encore dans mon petit studio à Suresnes, avec comme vis à vis les bureaux d'études de Dassaukt Systèmes. Je pense que les ingénieurs de Dassault sont aussi devenus fans des Scissor Sisters, ou du moins qu'ils ont pensé à les remercier car grace à eux ils ont pu me reluquer dansant en culotte et sous tif (Quoi ? c'est l'été merde il fait chaud, surtout dans 15 m²..) sur Laura, Take Your mama Out, Lovers in The Backseat, Tits on The radio, enfin tout leur premier album quoi, jusqu'à ce que je déménage....

Ensuite le temps a passé, d'autres CD sont venus squatter ma platine (en ce moment c'est Mika, j'ai honte de le dire tellement ça fait trentenaire bobo, mais m'en fout...), mais l'album Scissor Sisters ne quittait pas mon baladeur Archos. Jusqu'à Septembre 2007 et la sortie de leur second Album Ta-Dah.
scissor_sisters_2eme_albumHaaa, Ta-Dah... ça me rappelle mes vacances à Amsterdam puisque que quand j'ai débarqué là bas, le single I Don't feel Like dancing (qui malgré son titre motiverai  même un paraplégique à monter sur le dance floor) venait tout juste de sortir et passait en boucle à la télé et à la radio.

Ce soir au concert, j'espère au fond de moi que ça sera comme sur le DVD de leur concert : ambiance gay frisco et punk à la fois. Bon vu que j'y vais avec mr cravate Louis Vuitton et mr y a pas plus fort que La Grande Sophie, je suis pas 100% sur de retrouver cette ambiance... Mais tant qu'ils jouent I Can't Decide, moi je suis contente. (I can't decide Whether you should live or die, Oh, you'll probably go to heaven Please don't hang your head and cry. No wonder why My heart feels dead inside, It's cold and hard and petrified, Lock the doors and close the blinds we're going for a ride).

Enfin tout ce que je sais, c'est que ce soir, je vais me transformer en groupie, que demain, j'aurai plus de voix à force d'avoir beuglé leurs chansons et que demain j'aurai plus d'argent à force d'avoir tout dépensé en t-shirt, sweat, et même strings si ils en vendent. Ho, putain, putain, putain, vivement ce soir !

scissor_sisters_groupe_en_fluo


-- Je suis putain il est que 16h00 de Jack --

Posté par grrrumly à 16:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 avril 2007

bon ben voilà

on a dégagé le borgne, à nous de jeter en l'air le nain maintenant.... (quoi la lancer de nain, c'est interdit !?)

sarko_sego


-- Je suis les 4,7% de Jack --

Posté par grrrumly à 20:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 avril 2007

Globe trotter Grrrumly

Ouais, je pars encore en weekend ! Ouais, je globe trotte à fond ce mois ci. Comme une espèce de pulsion de dépense et de sorties déraisonnées avant la trentaine et la raison qui va avec et qui vont pas tarder à se pointer (enfin normalement, si la terre n'explose pas d'ici à la fin mai). Bon faut relativiser en même temps, je me la joue pas Forrest Gump traversant le pays en courant parce que coté globe trottage, sur le coup, je vais juste à Lyon.. en TGV, et coté sorties déraisonnées, je vais simplement rendre visite à ma cousine gentille petite cousine Gargamelle [qui elle est déjà trentenaire (hou la vielle !)] qui s'est expatriée de Rueil pour s'installer chez les Gaules.

- Pause j'apprends à prononcer correctement le nom des villes avec grrrumly, parce que je sais qu'il y en a qui vont mal le lire et à chaque fois ça me gonfle. On dit R.U.E.I.L, tout simplement, comme ça se prononce : RU, comme une rue - EIL, comme dans une vieille (non, c'est une expression, sort tout de suite de la vieille !), Rueil. Et pas reuil . Putain vous savez pas lire !? c'est tout simplement écrit ! Alors, que plus jamais personne n'écorche le nom de la ville de Rueil. Parce que de toute façon, c'est Rueil Malmaison le nom du bled. Merci pour elle. [nan, mais c'est vrai c'est chiant à force, et puis c'est sympa comme ville, c'est celle de mon pédiatre et de la meilleure crêperie du monde que des corses aient pu tenir. Elle mérite qu'on l'appelle correctement]. Voilà, ça c'est fait... -

Bon sinon, je disais que j'allais à Lyon ce weekend et que je revenais exprès plus tôt dimanche pour voter. [enfin, ça je l'avais pas dit, mais croyez moi sur paroles écrits]. Ha, ces putains d'élections de dimanche... des jours sombres s'annoncent mes amis, croyez moi. [Qu'est ce que tu croyais ? C'est pas que parce que je vais avoir 30 piges que je me mets à visiter d'autres pays...]. Mais avant ça il faut voter. Et dans ma famille, c'est obligatoire de voter, car même à 29 ans, mes parents continuent de vérifier si j'ai bien accompli mon devoir. Non pas qu'ils fassent le dépouillement, c'est juste que toute la famille grrrumly est inscrite au même bureau de vote, vu que ni mon frère ni moi n'avons changer notre domiciliation sur les listes électorales aux fils de nos déménagements. Donc pour toutes les élections, on va voter à Nanterre (ouais même pour celle du maire, rien à foutre, on est des fous de la démocratie mon frère et moi !). Et comme sur le listing électoral les noms se suivent par ordre alphabétique et que jusqu'ici aucun homonyme des grrrumly n'est venu squatter notre chère ville, ben on est tous à la queue leu leu sur le listing. Donc quand mes parents vont voter et qu'ils signent le listing, ils voient si mon frangin et moi sommes déjà passés. [oui Ok, la fille qui te fait signer le listing une fois que t'as voté elle a une règle spéciale pour cacher les noms du dessus et du dessous quand tu signes, mais le temps que la fille retrouve la ligne correspondant à ma mère, cette dernière a déjà eu le temps de parcourir le listing et de son oeil aiguisé retrouver les signatures de ses rejetons voyant ainsi si nous avons voté ou pas]. Et attention, si t'es pas en route au moment ou elle t'appelle, juste comme ça pour prendre de tes nouvelles, ça risque de barder pour ton matricule !

Donc je rentre plus tôt dimanche pour pas me faire engueuler pas ma mère. Oui je sais c'est pathétique. Bon quand même je rentre aussi plus tôt pour voter vu que j'ai une carte qui me le permet, ce que d'autres n'ont pas alors, ça se fait pas de pas y aller. Le problème, c'est que je sais toujours pas pour qui voter. A un moment, j'ai pensé voter pour Michel BLANC mon candidat favoris, mais j'en ai marre qu'on compte jamais ma voix qui veut pourtant dire quelque chose : Personne parmi les douze apôtres du moment, ne me donne envie de commencer un autre chemin de croix de 5 ans. [qu'est ce que je peux être mystico-lyrique moi quand j'écris des conneries au lieu de faire ma valise et ma vaisselle], donc c'est quand il veut qu'il arrive judas, pour tout détruire et tout reconstruire. [oula, c'est moins lyrique d'un coup d'un seul... (note pour plus tard, ne plus écouter Téléphone en postant.Bon, je vais remettre Mika pour finir proprement...)].
Ensuite je me suis dit, vu que moi j'ai le droit de voter, mais que je sais pas quoi en faire, je vais demander à Akim qui lui n'a pas le droit de voter aux présidentielles françaises ce qu'il en ferait si il l'avait ce droit. Mauvaise idée, Akim est un écolo convaincu, et il va voter Vert. Bon j'ai rien contre les verts, mais tout un programme basé sur l'écologie, c'est pas possible. En fait, je pense que c'est une mauvaise approche. Moi si j'étais verte, je présenterai un programme économique avec des relances d'industrie, de constructions, des développements de services à la personnes, mais tout ça estampillé écolo. Genre, un New Deal de l'écologie. On flingue toutes les usines qui polluent et on les reconstruits en qui polluent pas (enfin, dans l'autre sens, sinon économiquement, c'est pas viable...). On fait pareil avec les maisons et les voitures. Je suis sure qu'avec un tel programme je ferai mieux que leurs pauvres 2% du moment... .

Alors finalement, je vais faire comme quand j'étais petite, je vais faire une liste. Oui, ma liste au président (qui risque rapidement de ressembler à une liste au père noël à mon avis...). [ok, j'aurai pu écrire, liste à la présidente, mais je vous rappelle, que depuis que madame Grammaire à baissé sa culotte devant monsieur Français, le masculin l'emporte (du moins en syntaxe)...] :

- Je voudrais un président qui ne soit pas plus petit que moi, sinon, ça sera la honte pour nous si sur les photos officielles notre représentant est plus petit qu'Angela Merkel.
- Je voudrais un président qui laisse les couples homo se marier et adopter comme tout le monde. [mais qui empêche les picards alcooliques de procréer (non, ça n'a rien de personnel, c'est juste pour équilibrer la balance des persécutions. Si on laisse les gays tranquilles, il faudra bien se reporter sur d'autres pour les quolibets, les moqueries et les privations de libertés. Alors moi, je propose les Picards Alcooliques, comme ça, au hasard...)].
- Je voudrais un président qui s'assure que les grands patrons ne partent pas avoir entubés leurs employés et leurs actionnaires avec plus de 2 fois le PIB du Gabon en indemnités. (Nan parce que 3 fois ou plus, ça devient indécent).
- Je voudrais un présidentqui fasse péter cette 5ème république gaulliste pour une 6ème qui se rappelle qu'il y a des gens qui habitent autour de l'Elysée.
- Je voudrais un président qui se décide rapidement à nous laisser reboucher le trou de la sécu en fumant nos tarpés. [certes, fumer sémal, mais boire aussi, alors pourquoi t'interdit l'un et pas l'autre. C'est n'importe quoi comme le dit si bien Thérèse, vous ne pouvez pas faire deux poids, deux mesures. (et c'est pas parce que je suis en train d'écouter la B.O de Weeds que je dis ça...)].
- Je voudrais un président qui dégage du calendrier tous les jours fériés ayant à voir avec la religion, et les remplace par de vraies dates importantes et républicaines : 21 mai (parfait pour remplacer l'ascension) 1er victoire française dans un sport collectif aux championnats du monde de handball en 1995 à Reykiavik. 12 juillet pour la coupe du monde de foot en France (ça ferait un super pont avec la 14 juillet...). Et plein d'autres trucs, genre la journée de la femme en jupe, ou celle de l'homme en salopette (d'ailleurs si vous avez des idées de date ou de trucs à fêter, n'hésitez pas). Bon au pire t'en garde certaines genre le 15 Aout pour pas que Benoit lance ses armées de serre têtes contre nous, mais au moins tu rajoutes l'Aïd el Kebir au calendrier, que tout les musulmans de france n'ait pas à sécher les cours ou le taf pour égorger leur mouton. Attends c'est pas juste, on a un weekend de trois jours pour chercher des oeufs en chocolat dans un jardin et eux ils ont même pas 1/2 journée pour tuer leur mouton. T'as déjà tuer un mouton ? Ben crois moi c'est super long et une journée pour ça, c'est pas grand chose.
- Je voudrais un président qui interdisse les sirène de flics américains dont plus en plus de polices municipales s'équipent et qui casse les oreilles et ne me donne jamais envie de me pousser de ma route. Moi faut que ça fasse pin pon si tu veux que je laisse la voie libre. C'est ce qu'on m'a appris quand j'étais petite, je peux pas m'en défaire, c'est comme un réflex Pavlovien.
- Je voudrais un président qui au lieu de nous saouler à vouloir qu'on colle tous un drapeau français à nos fenêtres et qu'on berce nos enfant au son de la marseillaise, commence par faire en sorte que notre hymne soit correctement appris à l'école dans le bon tempo. Peut être que comme ça on aura l'air moins débiles au moment des hymnes dans les compétitions internationales quand comme des cons on gueule tous : abreuve nos silloooons !! alors que la fanfare elle en est encore qu'à qu'un sang impur. (ça aussi ça m'agace, moins, que quand on prononce mal Rueil, mais beaucoup quand même).
- Je voudrais un président qui réfléchisse sérieusement au bien fondé de la licence globale....
- Je voudrais un président qui fasse que j'ai pas à me prendre la tête depuis 2 mois pour savoir si je vais voter pour lui ou pas. (non, je ne veux pas d'un dictateur à vie).


-- Je suis le ganja babe, my sweet ganja babe susurré dans les oreilles de Jack --

Posté par grrrumly à 21:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]